L'enseignante

Elle pratique le Qi Gong depuis une dizaine d'années. 

Diplômée du 1er duan ceinture noire 

et titulaire d'un DAF  (Diplôme d'Animateur Fédéral) 

délivré par la FFKDA (Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées) 

elle a été formée par plusieurs maîtres chinois et français.

Avide de connaissance et désireuse de toujours se perfectionner 

elle continue sa formation à travers des stages ponctuels.

    Nathalie MORATTO

Attirée par la culture chinoise et les arts énergétiques depuis un voyage en Chine il y a vingt ans, je décide d'entreprendre un travail sur le corps et l'esprit en pratiquant pendant quelques années le hatha-yoga.

Je me suis également intéressée à l'approche holistique et énergétique de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) en me spécialisant dans le Amma assis et depuis une dizaine d'années je pratique dans la joie et dans la bonne humeur plusieurs formes de qi gong.

Chaque découverte est venue enrichir, nourrir et compléter les connaissances et pratiques acquises précédemment.

La conscience de mon corps et de ses émotions ainsi que l'estime de soi ont grandi année après année. Tout cela m'a permis de trouver l'équilibre et l'harmonie nécessaires à la base de toute transmission.

Une motivation a grandi en moi, celle d'aider à se sentir acteur de sa vie et de sa santé à travers le qi gong, en enseignant avec sollicitude, patience et douceur à :

- se réapproprier son corps,

- mieux diriger son souffle,

- renforcer sa stabilité émotionnelle.


Pour cela nul besoin d'être un maître institué... il suffit d'après moi d'être sincère et de vouloir s'ouvrir aux autres.


Avec le qi gong, apprendre à se relier à son corps, c'est petit à petit se ré-approprier sa vie et son pouvoir de transformation. 


Cet apport du qi gong que je vis au quotidien, est également ce que je souhaite transmettre, dans une attitude d'écoute bienveillante que je m'efforce de cultiver au quotidien.


C'est vers cette voie - celle du coeur - que j'ai choisi de m'orienter.

À propos du Qi Gong

Le Qi Gong existe depuis 5000 ans. Si le terme Qi Gong apparait pour la première fois dans un texte Taoïste sur la base des théories du souffle (Neigong) sous la dynastie des Tang (618-907), il fut officialisé en 1949 par Huang Yueting. 

La théorie du Qi remonterait au règne de l'empereur Jaune Huang Di (environ 2500 av.J.C.) Il puise son essence dans la pensée philosophique chinoise  et notamment dans les 3 grands courants que sont le taoïsme, le bouddhisme et le confucianisme. Il est également un des 5 piliers de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) avec la diététique chinoise, l'acupuncture la pharmacopée chinoise et le massage Tui Na.

Les premiers moines du temple chaolin l'on utilisé comme art de longévité, les guerriers notamment sous l'influence du Général Yue Fei (1103-1141) s'en sont servi pour son apport énergétique, les lettrés pour améliorer la qualité de leur pensée et les médecins pour fortifier la santé de leurs patients dès l'époque des Han postérieurs (23-220 ap JC), avec le célèbre médecin Hua Tuo qui développa les mouvements du jeu des cinq animaux.

Le mot Qi désigne le flux énergétique,  omniprésent qui anime toute chose et qui est l'un des concept fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Gong veut dire travail ou entraînement, le qi gong étant une pratique qui consiste à entraîner le Qi c'est-à-dire à le mobiliser, le renforcer, l'accroître, le faire circuler harmonieusement dans le corps et l'esprit. 

Reconnu d'utilité publique en Chine depuis le milieu des années 50, cette forme de gymnastique devenue très populaire y est régulièrement pratiquée dans les parcs et utilisée dans les hôpitaux en Chine à des fins thérapeutiques. En occident le qi gong s'est même invité dans certains hôpitaux, notamment à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière où les patients le pratiquent pour améliorer leur quotidien.

VIDEOS des méthodes enseignées